• Facebook
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône

chez SCOP SARL Mine de TALENTS

RCS NIMES 479995896

Copie de LogoMDT_CartRouge.jpg

©2018 by CAP CHANGEMENT. Proudly created with Wix.com

Le coaching pour sortir de la mécanique du robot

April 27, 2019

 

La meilleure façon de parler d’une méthode qui fonctionne est de l’avoir testée sur soi. Il y a quelques années, je me sentais physiquement épuisée et moralement dépassée. Poids de la charge mentale ? Epuisement parental ? Burn out professionnel ? Sans doute au moins un des trois. Je tombais malade au moindre courant d’air et j’avais de façon persistante de grosses douleurs articulaires et musculaires.  Avec trois enfants en bas âge à la maison, les maladies et les bobos s’enchaînaient. A cette période-là étant moi-même K.O tout le temps, j’avais de plus en plus de mal à tenir le rythme et gérer mon petit monde. Je me réveillais fatiguée et ne pensais qu’à une chose toute la journée : retrouver mon lit et dormir. Cette fatigue a fini par jouer sur mon moral et les contraintes du quotidien devenaient de plus en plus lourdes à gérer.  Etant à mon compte pas question de me mettre en maladie, les charges à honorer n’attendent pas et un jour d’absence est un jour de perdu en termes de revenu. De plus j’avais à gérer, comme toutes les femmes, l’organisation, l’entretien et la gestion du foyer. Vous connaissez la chanson et vous êtes peut-être justement en train de vivre cette situation et de chanter ce refrain.

 

Physiquement, je ne tenais donc plus le coup mais je ne voulais pas l’admettre. Finalement un jour mon médecin m’a lâché « avec trois jeunes enfants et une entreprise vous avez le droit d’être fatiguée !!!».  Après une batterie d’examen médicaux et les douleurs soulagées, j’ai compris que si je ne trouvais pas des solutions pour lever le pied, souffler un peu et prendre différemment les choses en lâchant prise, j’irai droit dans le mur ! Ok, alors depuis plusieurs mois, 2 ans en fait, j’avais bien en tête de changer de métier pour éliminer les causes de mon stress et de ma frustration professionnelle mais je ne savais pas par quoi commencer, ni par où, ni comment. Quand on est dans un état de fatigue important, tout nous semble flou et difficile à mettre en place. Je m’en suis remise alors à une coach. C’était justement le métier vers lequel je souhaitais me tourner alors il était temps pour moi de passer à l’action et de trouver des solutions.

 

Et c’est à partir de ce moment-là que je peux parler d’« effet coaching » ! Ma vie a changé parce que ma coach m’a permis de réfléchir à des questions que je ne me posais pas d’ordinaire et d’agir petit pas par petit pas avec une certaine logique. Elle m’a proposé un certain nombre d’exercices qui m’ont permis d’avancer. Avec cette coach j’ai retrouvé un réel gain d’énergie et d’optimisme. Il y a eu une sorte d’emballement vertueux qui s’est créé. C’était comme remettre le pied à l’étrier de ma vie ou revenir à moi après une période d’absence. C’était comme enlever des œillères pour sortir d’un schéma qui ne fonctionne pas et que je reproduisais pourtant sans cesse. Elle m’a permis de voir ce que je ne voyais plus en me sortant la tête du guidon. En me permettant de trier mes idées, mes pensées. Alors il ne faut pas s’attendre à un miracle express ! Cela demande un minimum d’implication et beaucoup d’engagement de soi car il est nécessaire de parler en toute franchise, d’aller chatouiller parfois ce qu’on préférerait taire et d’agir en conséquence en dépassant certaines appréhensions. Mais le coach est justement là pour vous accompagner avec son écoute, sa bienveillance et sa technique. Tout ce qu’elle m’a amené comme piste de réflexion fut toujours proposé et jamais imposé. J’ai toujours ressenti beaucoup de respect et de confiance mutuelle dans notre relation. Elle m’a permis d’aller à mon rythme. Les changements s’opèrent en créant une dynamique positive, parfois inconfortable car nouvelle alors à certains moments j’ai eu envie de ralentir voire de reculer. De pouvoir chaque fois faire le point avec transparence et honnêteté permet de progresser. Dans tous les cas ce qui s’amorce et ce qui se passe est définitif. Ce que vous apprenez de vous à ce moment là reste en vous à vie. Cela devient une ressource dans laquelle vous pouvez puiser dans d’autres situations pour l’améliorer ou la changer.

 

C’est pour cela que j’aime cette expression : "le coaching c’est investir pour soi." 

Il n’y a rien de plus vrai  et gain non négligeable, par effet miroir, la dynamique positive qui s’opère a une répercussion sur votre environnement et vos relations. J’ai travaillé par ailleurs avec une autre coach cette fois dans le cadre de la formation et cet accompagnement, bien que difficile dans le sens où je connaissais la méthode et j’ai eu à faire un travail de détachement par rapport à ça, m’a permis de comprendre les blocages psychologiques qu’entraînaient certains aspects de ma personnalité et ainsi de me défaire de charges inutiles, de lâcher prise davantage au quotidien et de bénéficier des résultats dans mon projet de reconversion. Je suis toujours stupéfaite moi-même de la vitesse à laquelle les changements s’opèrent et les résultats arrivent. Et lorsque de vieux démons refont surface et que le surmenage pointe le bout de son nez je sais désormais le détecter et me focaliser sur les solutions pour le faire battre en retraite.

Please reload

Featured Posts

Le coaching pour sortir de la mécanique du robot

April 27, 2019

1/4
Please reload

Recent Posts